(Lecture) Les 1000 Premiers Jours de Yehezkel Ben-Ari

sophy riboulet les 1000 premiers jours

Quatrième de couverture

Découvrez l’histoire du cerveau pendant les 270 jours de la grossesse et les deux premières années de vie. Une période cruciale pour préparer la santé du futur enfant et son épanouissement. À condition d’avoir les bonnes informations. 

Contrairement à ce que l’on croit, l’autisme, les épilepsies infantiles et de nombreuses maladies neurologiques et psychiatriques sont générées par notre cerveau avant l’âge de deux ans. Le neurobiologiste Yehezkel Ben-Ari raconte l’influence de la mère sur la construction du cerveau de l’enfant, et donne des clefs pour détecter et donc mieux prévenir certains troubles.  

Il dévoile également l’importance du moment de l’accouchement, le rôle de « l’hormone de l’amour » et le pouvoir du lien d’attachement mère-enfant.

L’occasion aussi de rentrer dans la tête d’un grand chercheur, guidé par le sens de l’engagement et un puissant esprit anticonformiste, essentiel pour innover en science.

Grossesse, naissance et les deux premières années : une période clef pour préparer à la vie.

Podcast sur Les 1000 premiers jours (du vent dans les synapses, france inter, 8/2/20)

Un Podcast où l’auteur aborde clairement l’essentiel des notions qu’il évoque dans son livre…

Où trouver le livre?

https://www.librairiesindependantes.com/product/9782379310911/


Mon avis

Une lecture intéressante et surtout « éclairante » qui renforce l’hypothèse encore trop peu défendue que les sensations précèdent toujours les émotions et les représentations psychiques (les pensées) et non l’inverse…
Le cerveau (en construction) se «pré-câble », se structure uniquement à partir d’expériences sensorielles, par des mouvements complètement réflexes, et ce, avant l’émergences de toutes formes d’actions volontaires.
Des démonstrations et des explications qui renforcent, à mon sens, la pertinence de proposer aux personnes en difficultés avec des troubles émotionnels et comportementaux, des accompagnements qui s’intéressent avant tout à ce qu’il se passe dans le corps, au niveau sensoriel…
Les procédures de libérations/résolutions/régulations émotionnelles en font partie, ainsi que les techniques d’hypnoses « sensorielles » telles qu’elles m’ont été enseignées et qui articulent tous mes suivis.

Durant tout l’ouvrage, l’auteur partage son expérience personnelle et l’impact de son histoire singulière sur ses choix professionnels, ce qui peut dérouter le lecteur.
De même, qu’il aborde longuement et sans langue de bois les difficultés pour défendre et pouvoir mettre en place un programme de recherche aujourd’hui dans notre société….
J’ai pour ma part trouvé cette initiative intéressante, bien qu’inattendue, apportant une originalité et surtout une authenticité à cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *