Procrastination, rumination, émotions… Comment arrêter de tout remettre à plus tard?

Aujourd’hui je suis avec l’équipe des drôles de dames de la régul’ pour débattre autour des thèmes de la procrastination, la rumination et souligner les influences émotionnelles à l’origine de ces comportements.

Nous expliquons comment la méthode de résolution émotionnelle, en s’intéressant aux perturbations émotionnelles, va pouvoir apporter des solutions pour arrêter de toujours tout remettre à plus tard.

Commençons par donner quelques définitions afin de mieux comprendre les enjeux…

( Précision préalable: Dans tout l’article: libération/régulation/résolution émotionnelle sont employés indifféremment… Les dénominations variant en fonction des courants de formation.
Dans tous les cas, il s’agit de la procédure qui permet de se libérer de ses blocages émotionnels )

La procrastination en quelques mots:

La procrastination est le fait de remettre à plus tard ce que l’on pourrait faire tout de suite.

On peut procrastiner à différents degrés, de la simple tache que l’on repousse ponctuellement jusqu’à la tendance à tout remettre à plus tard, avec toutes les conséquences que cela peut avoir au niveau social, administratif, professionnel, familial….

Un des principaux facteurs déclenchant la procrastination est l’anxiété.
La procrastination est la stratégie d’adaptation mise en place pour éviter la source anxiogène et baisser le stress associé.
–> Par exemple, la procrastination se manifestant par le report permanent des RDV peut cacher une anxiété sociale…

Une des autres grandes causes de la procrastination est le fait de vouloir trop bien faire… jusqu’au perfectionnisme.
Le perfectionnisme masque souvent une faible estime de soi.
La course à la perfection empêche d’agir:
Procrastiner pour ne pas passer à l’action plutôt que de risquer d’échouer.

La procrastination est donc la stratégie mise en place pour « gérer » une perturbation émotionnelle qui s’est manifestée au préalable: l’anxiété, la peur de pas être à la hauteur ou autres…
En libérant les émotions bloquées, perturbées via la méthode de résolution émotionnelle, vous arrachez la source du problème: le facteur émotionnel déclencheur…
Plus de problème = plus besoin de « gérer » avec une stratégie comportementale délétère et inconfortable: la procrastination réponse disparait de fait!

La résolution émotionnelle pour remettre du mouvement

Tout le challenge pour arrêter de tout remettre à plus tard, de procrastiner, est de réussir à détecter ce qu’il se passe avant de faire le constat de sa procrastination.
Un véritable travail d’Indiana Jones de son fonctionnement personnel peut alors commencer ;-)!

La procrastination est souvent le comportement qui nous fait prendre conscience que quelque chose ne va pas…
Quel est le facteur émotionnel déclencheur?

Le blocage émotionnel a lieu en amont souvent sans éveiller notre vigilance et c’est précisément à ce moment là que la régulation est pertinente, efficace et libératrice.

A quel moment réguler?

  • Je sens que je commence à m’éparpiller, piétiner, m’impatienter
  • Je rumine…
  • Je me surprend dans des activités « parasites », je suis hyperactif, volubile, mentalement prolifique…
  • A l’organisation, la planification de la tache à effectuer: comment je me sens?
  • Je sens que je suis un peu énervé, inquiet, speed, nerveux, ou envahi par une vague de lassitude, tout changement d’état émotionnel perçu vaut la peine d’être vérifié en fermant les yeux (au pire il n’y a rien et cela fait perdre quelques secondes…)
  • Toutes les paroles que je me dis: « je suis nul », « je ne vais pas y arriver », « à quoi bon… », « c’est toujours comme ça ». Débusquer tous ces jugements de valeurs qui me traversent sans même m’en rendre compte et qui me font renoncer à agir ou à continuer une tache.
  • ….

La résolution émotionnelle comment?

  • En direct: En devenant suffisamment attentif à son « état d’être » dans la journée il est possible de détecter le moment où l’émotion gênante se manifeste pour réguler/résilier l’émotion. Pour cela, soit vous utilisez déjà la méthode de résolution de émotions et il suffit de l’appliquer, soit vous pouvez l’apprendre auprès d’un praticien et devenir autonome.
  • En différé: En ayant recours à un praticien pour pouvoir réguler en séance des situations de procrastination, apprendre et approfondir la méthode de résolution émotionnelle pour libérer à l’avenir les blocages d’ordre émotionnels, et pas que pour la procrastination ;-)!

La résolution émotionnelle, c’est remettre en mouvements les sensations pour découvrir sa propre cohérence émotionnelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité